Décoder
l’amour 101

Sessions d’introduction
à la Théologie du Corps selon St. Jean-Paul II

Au cœur du désir d’être heureux et libre

Chaque jour, les médias sociaux, les publicités et les divertissements nous présentent d’innombrables images de sexe, sans entrave ni limite ni loi, qui promettent le bonheur et la liberté.

Cependant, dans notre expérience, nous semblons plus confus que jamais sur la sexualité et la relation entre les hommes et les femmes. Y a-t-il quelqu’un qui peut nous aider à naviguer à travers ce bombardement constant d’idées et d’images pour développer une sexualité mature et libre?

► Est-il possible d’être heureux aujourd’hui?

► Est-il possible que nos désirs d’amour et d’intimité soient non seulement bons et saints, mais réellement conçus par Dieu?

Dans son enseignement sur la théologie du corps, saint pape Jean-Paul II a répondu au cœur du désir des jeunes d’être heureux et libres. Il propose une vision de la vie et de l’amour qui peut nous aider à parcourir les messages mitigés que nous recevons aujourd’hui sur la sexualité et le bonheur. Cette vision passionnante propose des réponses intemporelles et profondes aux questions que beaucoup d’entre nous se posent:

► Pourquoi avons-nous été créés hommes et femmes?
► D’où venons-nous et pourquoi?
► Quel est le sens de la vie? Comment l’expérimentons-nous?
► Comment découvrir “le langage du corps” et comment il peut m’aider à découvrir le sens de ma vie?
► L’enseignement de l’Église sur la sexualité est-il encore pertinent aujourd’hui?

Sessions

En quatre sessions du soir, nous explorerons les principes clés de la théologie du corps. Nous découvrirons ensemble comment le plan mystérieux de Dieu pour nos vies est révélé par nos corps et par l’appel à l’amour. La présence aux quatres session est recommandée pour assurer le maximum de compréhension et d’apprentissage du contenu. 

6 octobre 2020

Pourquoi vous, et pas un(e) autre?

On se plaint parfois que les gens ne s’arrêtent plus pour réfléchir au sens de la vie. Eh bien! Avec nos points de repère ou de stabilité qui disparaissaient les uns après les autres au fil des derniers mois et avec du temps à ne plus savoir quoi en faire, personne n’a pu y échapper! Pour rester sain d’esprit, il nous fallait y trouver un sens. Y avez-vous déjà pensé?
Vous aviez 1 chance sur 10 2 640 000 d’exister…Pourquoi vous, et pas un(e) autre? Qui êtes-vous? Est-ce que votre vie a un sens? Lequel? Quelles sont les plus profondes aspirations de votre cœur?

Cette première session permettra de décoder nos questions existentielles… rien de moins!

13 octobre 2020

« Il n’est pas bon que l’homme soit seul »

Peu importe notre culture, notre âge ou nos croyances, notre expérience de la pandémie nous a fait réaliser notre besoin d’être entourés, même physiquement, à quel point rester longtemps isolés peut même nuire à notre santé mentale. Comment se fait-il que cette expérience soit universelle? Cette 2e soirée nous permettra de répondre à cette question, mais aussi aux suivantes :

• Si l’être humain est si extraordinaire aux yeux de Dieu et si nous sommes créés à Son image, Lui qui est Un, pourquoi dit-Il dans la Genèse : « Il n’est pas bon que l’homme soit seul? »
• Et pourquoi avons-nous un corps, s’Il est invisible et que nous lui ressemblons?
• Notre corps et notre sexualité ont-ils un sens ou nous empêchent-ils plutôt de développer notre véritable identité, à l’image de Dieu?

20 octobre 2020

« Homme et femme Il les créa… » avec des stéréotypes?

Que signifie être homme ou femme? Est-ce que cela cache un sens ou est-ce un accident? N’est-ce pas plutôt une question de stéréotypes qui limitent notre liberté et nous empêchent de créer notre propre identité? D’ailleurs, la COVID a clairement fait ressortir notre immense besoin de liberté! Comment quelque chose de déterminé d’avance comme le sexe peut-il nous permettre d’être plus libres, plutôt que moins?

Pourquoi la Genèse dit-elle : « À l’image de Dieu Il le créa; homme et femme, Il les créa »? Venez découvrir ce que les hommes admirent chez les femmes et vice versa!
Cette 3ème soirée nous permettra de décoder la différence sexuelle…

27 octobre 2020

« Meilleure chance la prochaine fois… » – Signé : Dieu

Lorsque la normalité disparaît, une autre s’installe. Nous en faisons actuellement l’expérience. C’est un peu la même chose avec le plan de Dieu. Durant les 3 premières soirées, nous avons réussi à « briser » le code. Mais il reste tant de questions…
Si Dieu nous a créés pour être heureux, même dans nos différences, pourquoi y a-t-il tant de difficultés dans les relations hommes-femmes? Pourquoi y a-t-il tant de confusion par rapport à la sexualité? Pourquoi entend-on que le corps et le sexe n’ont rien à voir avec notre véritable identité?
Cette dernière soirée permettra de découvrir que Dieu ne nous a pas révélé son plan originel pour nous dire ensuite : « Meilleure chance la prochaine fois! » Il a un deuxième Plan…
Et si la disparition de la « normalité » pré-pandémie était une opportunité de faire de ce 2e plan notre nouvelle normalité?

En partenariat avec le Centre diocésain pour le mariage, la vie et la famille

Ces sessions dynamiques seront offertes par deux diplômées de l’Institut Pontifical John Paul II d’Études sur le Mariage et la Famille, Katerine Perrault, MTS et Ellen Roderick, Ph.D. Ils seront offerts en français et en anglais.

Inscription

20$

Les frais comprennent les quatres sessions et sont non-remboursables

La présence aux quatres sessions est recommandée pour assurer le maximum de compréhension et d’apprentissage du contenu.

IMPORTANT

Toute communication concernant votre inscription sera faite via le courriel fourni lors de votre inscription:
– Lien à la salle Zoom pour la rencontre
– Consignes
– Etc.

Pour vous assurer de bien recevoir ces informations, merci de sauvegarder missionjeunesse@diocesemontreal.org dans vos contacts comme adresse courriel reconnu.

Si vous ne trouvez aucun courriel de notre part. Veuillez vérifier vos boîtes de spam / junk courriels / courriels non-désirés / publicité car il se peut que vous ayez des filtres.

N’hésitez pas de nous envoyer un courriel si vous ne trouvez toujours pas nos courriels.

Oops! We could not locate your form.